↑ Retour à Périple 2013

Revue de presse 2013

ouest france du 25 janvier 2013 (voir l’article en ligne)

Michel Fontaine, un nouveau défi au service des handicapés

L’initiative

Après avoir rejoint le Cap Nord à vélo en faveur d’une association pour les chiens guides d’aveugles, Michel Fontaine avait relancé un projet de circuit Bretagne-Corse en tandem avec des malvoyants pour l’été 2013. Le projet vient d’être suspendu à la demande de Michel en raison de divergence de point de vue avec ses partenaires financiers. « Ce projet devenait trop gros et perdait en dimension humaine. Je ne pouvais pas le réaliser pour des raisons autres que le handicap. Je préfère donc renoncer pour le moment ».

En tandem avec les Glycines

Michel Fontaine rebondit néanmoins sur un autre projet, entièrement autofinancé et qui reste en lien avec des personnes atteintes d’un handicap. Sous la responsabilité du centre des Glycines de Pipriac, il prendra la route du 12 au 22 juin 2013 pour accomplir un circuit de 1 130 km autour de la Bretagne et de la Normandie. Il sera accompagné par des side-cars et des conducteurs de 2 CV qui transporteront des personnes du centre des Glycines.

Pourquoi une telle volonté et une telle ténacité dans ses réalisations ? « J’ai besoin de donner,confie Michel. Les rencontres humaines que j’ai faites lors de mon aventure au Cap Nord m’ont donné envie d’aller plus loin. Il ne s’agit pas d’un défi personnel mais de partage. L’objectif, cette fois, est de faire prendre conscience à ceux qui m’entourent et au plus grand nombre de personnes possible, de ce qu’est le handicap et ce que vivent les personnes atteintes d’un handicap. Qu’on en finisse avec les tabous ! Il faut qu’il y ait plus de solidarité.

« Pour transmettre ce message, nous serons suivis durant tout le trajet par Don et Vilaine TV, la télévision du pays de Redon ».

Michel Fontaine s’investit avec beaucoup de passion pour que son message passe. C’est pourquoi il intervient également dans les écoles auprès des enfants. Il leur raconte son voyage au Cap Nord et explique les raisons de son défi. « Je m’aperçois à travers leurs questions combien la situation de handicap est encore méconnue. Je fais tout ça aussi pour que mes petits-enfants puissent voir les choses autrement ».

Ouest France du 25 janvier 2013

ouest france du 7 juin 2013 (voir l’article en ligne)

Michel Fontaine, un nouveau défi autour du handicap

L’initiative

En 2011, Michel Fontaine ralliait le Cap Nord à vélo en faveur d’une association de chiens d’aveugle. Aujourd’hui, il se bat toujours pour que le handicap ne soit plus une barrière. Faire connaître, parler et partager est au coeur de son action. Dans quelques jours, il attaque un nouveau défi : un parcours de 1 130 km à travers la Bretagne et la Normandie.

Il en parle avec la sérénité du vieux routard, mais aussi toute l’énergie d’un militant. Il partira le mercredi 12 juin pour récolter des fonds en faveur de l’association Fégréaction. L’argent obtenu servira à l’achat d’un ordinateur pour Chloé et Marina, deux petites filles atteintes de la maladie de Leber, une maladie génétique qui atteint progressivement la vision.

Onze étapes solidaires

« Dans chaque commune, j’expliquerai ma démarche. Je suis soutenu dans mon projet par les personnes du foyer de vie des Glycines de Pipriac, qui relateront au jour le jour mon avancée sur leur site internet », explique Michel Fontaine.

Dans sa remorque aux couleurs de Fégréaction, des objets seront à vendre aux bénéfices de l’association. Accompagné tout au long de la route par la caméra de Don et Vilaine TV, il décrira sa route, parlera de ses impressions et ses émotions durant le voyage sur des enregistrements qui seront ainsi mis en ligne. « Je n’enlèverai rien. Pas question de tricher. Je partagerai aussi les difficultés du voyage. »

Le samedi 15 juin, ils seront une soixantaine de Fégréaction à venir en bus pour accueillir Michel Fontaine à l’étape de Saint-Malo. Le 22 juin, pour la dernière étape Fougères-Pipriac, il sera escorté par les Baroudeurs, les motards de Bains-sur-Oust, ainsi que de 2 CV. Sur les 11 étapes Quimperlé, Douarnenez, Lesneven, Paimpol, Saint-Malo, Coutainville, Cherbourg, Bayeux, Vire, Fougères, Pipriac, il s’arrêtera pour discuter autour du handicap. « Je souhaite lancer un appel aux motards sur la route dans ces différents secteurs pour qu’ils prennent des photos du périple à mettre sur le site : fegreaction.wordpress.com »

L’Amicale cycliste de Pipriac sera aussi au rendez-vous sur la dernière ligne droite. « Et tous ceux qui souhaiteront nous rejoindre pourront le faire à Courbouton », ajoute Michel Fontaine, le cycliste solidaire.

Ouest France du 7 juin 2013

Ouest France du 7 juin 2013

ouest france du 12 juin 2013 (voir l’article en ligne)

Michel Fontaine, cycliste du coeur, en étape

Parti hier de Pipriac, il est arrivé pour la nuit à Quimperlé. Il roule pour aider deux petites malvoyantes.

 L’initiative

 

Du côté de Redon, il est connu comme le loup blanc. Lui et son vélo. Michel Fontaine a déjà relié le grand Nord en pédalant pour les chiens d’aveugles de l’Ouest. Hier, il a quitté Pipriac pour un nouveau défi. Son objectif : permettre, en lien avec l’association FégréAction et le foyer des Glycines, d’acheter un ordinateur braille pour deux enfants Marine, 10 ans et Chloé, 6 ans. Valeur : près de 10 000€.

« 167 km aujourd’hui. Ouf. Et la montée de Quimperlé en ville… » : Michel Fontaine arrive à Kervidanou où l’attendent Marine, sa mère Anne-Sophie, sa tante Anne-Claire et une amie Manu. Dans la galerie marchande d’Intermarché, elles ont dressé leur stand pour vendre divers objets aux profits de l’association. 17 h 30, Michel Fontaine arrive. Son périple l’emmène aujourd’hui à Douarnenez, demain à Lesneven. Jusqu’au samedi 22 juin où il reviendra à Pipriac.

« Pourquoi je roule pour une bonne cause ? » Michel Fontaine répond avec simplicité : « ayant fait le cap Nord pour les non-voyants, pour le handicap, j’ai reçu mille fois plus que j’ai pu donner. J’ai pris des leçons de vie. Les personnes qui développent un handicap ont une force de vie extraordinaire. Si l’être humain voyait le handicap d’un oeil différent, il s’enrichirait. » Michel Fontaine, qui roule toujours avec ses « tripes » et son « coeur », assure :« On ne peut pas mettre des mots sur tout. On y arrivera. »

OF 12.06.2013

Ouest France du 12 juin 2013

ouest france du 14 juin 2013 (voir l’article en ligne)

A vélo, Michel Fontaine roule pour le handicap

Michel Fontaine est parti, à vélo, sous un temps automnal, pour son périple solidaire pour le handicap, de 1 130 km avec comme étapes : Quimperlé, Douarnenez, Lesneven, Paimpol, Saint-Malo, Coutainville, Bayeux, Vitré et Fougères.

Périple suivi tout au long par les résidents du foyer des Glycines et les scolaires de Pipriac.

Cette semaine, il est possible de suivre son parcours et d’envoyer des messages sur le site : http://adimcpipriac.org

Ouest France du 14 juin 2013

Ouest France du 14 juin 2013

ouest france du 18 juin 2013 (voir l’article en ligne)

Michel Fontaine roule 1 130 km pour Chloé et Marine

Parti mercredi 12 juin de Pipriac (Ille-et-Vilaine), Michel Fontaine et son vélo ont fait escale samedi soir à Paimpol, où ils ont été accueillis au foyer-logements après une journée de 120 km, au départ de Lesneven (Finistère). Le tour de Bretagne-Normandie de ce dynamique retraité de 59 ans originaire de Redon, s’achèvera après 1 130 km, le 22 juin avec un retour à Pipriac.

Son but ? Faire connaître l’association FégréAction, qui est à la recherche de dons nécessaires au financement du matériel informatique indispensable à Chloé et Marine, deux fillettes âgées de 10 et 6 ans, atteintes de la maladie de Leber, une maladie génétique qui entraîne la cécité. Ainsi, 10 000 € sont nécessaires pour qu’elles puissent poursuivre au mieux leur scolarité et avoir davantage d’autonomie au quotidien.

« C’est un don de soi, sans retour, explique Michel Fontaine. À chaque étape, je raconte pourquoi je fais ça et je parle de l’association et du handicap ». Michel roule aussi pour une autre cause, celle d’un foyer de handicapés de Pipriac. Non sponsorisé, il est accueilli par les municipalités. Dimanche matin, il a repris la route, direction Saint-Malo.

Site de l’association FrégréAction : fegreaction.wordpress.com.
Site du foyer pour handicapés Les glycines : adimc.pipriac.org

Ouest France du 18 juin 2013

Ouest France du 18 juin 2013

ouest france du 26 juin 2013 (voir l’article en ligne)

Dernier périple de Michel Fontaine, un succès sur le plan humain

 

Il a terminé son périple de solidarité samedi dernier, à Pipriac, après avoir parcouru 1 100 km sur son vélo. Michel Fontaine affirme qu’il « va arrêter ses périples pour soutenir la cause du handicap, non pas par lassitude, mais j’ai donné à 150 %, et j’ai peur de ne pouvoir m’engager davantage dans de telles aventures. Je vais passer à autre chose, le marathon m’a toujours intéressé et ce sera un projet réalisable bientôt ».

Très entouré

« Je me suis senti très fort durant ces 1 100 km car très entouré par les cyclos de l’Amicale cycliste de Pipriac (qui ont effectué avec lui la première et la dernière étape, dont Hélène, 80 ans) ; par les Baroudeurs de Bains-sur-Oust, motards toujours présents pour ce genre de cause, et qui, lors de la dernière étape, ont à eux seuls rapporté plus de 400 € ».

Lundi, Michel se disait émerveillé, car « il ne sait pas combien d’interviews il a données »; Il pense « avoir prononcé le mot Handicap des milliers de fois et le but est atteint, en parler autrement ». Tout au long de ces journées, des cyclos, des écoles, des municipalités ont répondu présent et « c’était merveilleux ».

Lors des deux derniers kilomètres, à 5 km/heure, des résidents du Foyer des Glycines, très engagés quotidiennement dans cette action avec comme pivot, leur animateur Aurélien, ont réceptionné sur leur site la saga de ce périple et ont été présents avec leurs fauteuils et leur enthousiasme.

Rando de la Solidarité le 2 juillet à Fégréac

Fégréaction et ses dynamiques bénévoles ont mesuré l’ampleur de la solidarité dégagée autour de Michel. Ils ont offert à leur porte-parole une nuitée chaque soir dans de meilleures conditions que le projet du cyclo, dormir sous toile. Partout, des petits dons ont été remis. Une mairie a offert 850 € pour l’achat d’une imprimante en braille, et la somme de 1 822, 50 € a été collectée par Michel. À Saint-Malo, un groupe de bénévoles de Fégréaction a pu, près des remparts, vendre des objets et des gâteaux et rien qu’en cet endroit, plus de 600 € ont été engrangés. Le but est atteint en partie :« pouvoir offrir à Marine et Chloé un ordinateur en braille adapté à leur handicap visuel ».

Les actions de cette association ne sont pas terminées car des rendez-vous sont pris : le 2 juillet, une rando de la Solidarité sur la commune de Fégréac ; les 19 et 20 octobre, Carole Noury offrira deux concerts à Fégréac, pour continuer à recevoir des fonds pour ce projet. Michel Fontaine, quant à lui, « va continuer ses rencontres dans les classes et associations et aligner des kilomètres en vue de participer à des marathons ».

Tout le périple sur : http://adimcpipriac.org

Ouest France du 26 juin 2013

Ouest France du 26 juin 2013

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>